« Soirée lean startup demain à la Cantine - live from SF | Accueil | Founder Institute : gagner de l'argent »

23 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Romain

Et de l'autre coté ce n'est pas simple non plus ... pour les porteurs de projets à background technique, trouver un/une commercial(e) pour intégrer le projet en amont est pas évident.

Nous allons tenter notre chance du coté des agents commerciaux, maintenant que nous avons notre produit opérationnel .. puis bon les porteurs de projets restent quand même les premiers commerciaux de leur produit :)

Yannski

Pour ma part, je trouve que le constat que j'ai vu passer récemment qui est qu'il y a beaucoup plus de porteurs de projet que de développeurs présents aux soirées seednetworking est le symptôme de ce malentendu. Il ne suffit effectivement pas de dire qu'on a une idée révolutionnaire pour embarquer quelqu'un avec soit. On parle de développeur, mais c'est bien d'un associé dont les gens ont besoin. Si les porteurs du projet partaient du principe qu'ils doivent d'abord chercher un associé et ensuite que cet associé a des compétences techniques.

Et oui, on me classe sans doute dans la catégorie "SSII" ou "agance" et ma question est simple, et c'est la même qu'un associé ou un banquier à qui on demanderait un prêt poserait : combien vous mettez sur la table ? La réponse était souvent loin d'être claire.

Dans tous les cas, il me semble effectivement important que les porteurs de projet puisse affiner leurs idées. Mais est-ce que le speed dating est adapté ?

Yannski

Veuillez excuser mes impardonnables fautes d'orthographes, je m'en vais me fouetter avec des orties fraîches...

Au coude à coude

@Yannski
Pour ceux qui n'ont pas trouvé spontanément leur associé, il n'y a pas de règle. Associé, salarié, freelance, on voit vraiment passer les 3 profils ( qui évoluent souvent pendant leur recherche, d'ailleurs).

Reste à bien comprendre que networker n'est pas faire ses courses, pusiqu'il n'existe nulle part un supermarché des porteurs de projet ou des développeurs. C'est créer des rencontres, le plus souvent complètement improbables, qui vont rebondir vers d'autres et donner la solution. Ca ne s'invente pas, ça s'apprend.
Et là-dessus le speed networker est redoutable.

Petit retour personnel : j'ai rencontré pour mon projet plus de 50 dév, pour en short lister 6 qui ont bossé sur mon cahier des charges, pour en retenir un. Ca m'a pris 6 mois. Au début personne ne regardait mon projet, à la fin j'ai eu le choix.

NB : Sur le speed dating par rapport aux porteurs de projet early stage : tous les porteurs sont unanimes, il n'y a pas mieux pour affiner une idée que de la présenter 30 fois en 2h à des partenaires potentiels.

Bonne soupe aux orties...

Nicolas Hennion

@Romain
Je crois que Starting Blocks à HEC existe toujours : speed networking entre startup ou PME'up et commerciaux. Je ne connais pas la fréquence.

Sinon, networking, networking, networking. Quelques biz dev participent de temps en temps à nos soirées.

Martingersbach

Salut Nicolas,

Excellent ton article!

Je n'ai malheureusement pas pu assister au dernier SeedNetworking... Un appel de dernière minute d'un client sollicitant notre intervention de manière urgente... Et oui, quand il y a un problème, c'est nous qu'ils appellent.
J'espère être présent la fois prochaine.

Chez troisfourmis (ex-gersbach.net), nos tarifs (dégressifs) sont habituellement compris entre 350 € et 500 € par jour. Des prix que justifie notre expertise synonyme pour nos clients :
1- d'économie de temps et d'argent,
2- d'idées futées et bon marché pour résoudre leurs problèmes,
3- pas de "bla, bla... ;)"
1+2+3= le tout garantissant la réalisation de leur projet en toute sérénité.


Nous aussi, les techniciens, avons des idées et des projets !
Il n'y a rien de tel qu'un CDC rédigé sans vocabulaire technique. C'est à nous qu'il revient de trouver les outils qui correspondent aux besoins exprimés par nos clients.
Le lancement d'un projet devrait donc suivre le cheminement suivant :
1- la rédaction d'un CDC ne contenant que les objectifs à atteindre,
2- sur la base du CDC, l'élaboration du CDCT,
1+2=3 et alors seulement le lancement d'un appel d'offres.


Et quelle technologie choisir ?

Drupal fait partie de notre domaine d'expertise, depuis cinq ans, mais je vais te dire une chose : Drupal n'est qu'un outil parmi d'autres.
Chez Trois Fourmis, nous utilisons de nombreuses autres technologies et méthodologies pour « bien » répondre à un CDC. Nos clients définissent les objectifs à atteindre, NOUS choisissons le meilleur moyen de les satisfaire, c'est aussi ça notre métier.
S'ils souhaitent intégrer une API externe, un Webservice, stocker des données sur AmazonEC2, installer un Cluster, un Solr Apache, s'ils sont intéressés par le ethical hacking... Ils n'ont qu'à le demander !
S'ils veulent lancer des roquettes ? Qu'ils nous le disent également ! (et nous ferons appel à un fournisseur ;).

Notre ingénieur senior (Mainframe, AS400, Java ..) a 20 ans d'expérience et étudie CLIC L4G (!) pour un client qui en a vraiment besoin, donc ...


Personnellement, je n'aime pas les grosses structures, j'ai donc choisi de créer une SSII. Notre métier : comprendre et résoudre les problèmes techniques liés à la réalisation d'un site internet. Regardez notre dernier site, nous l'avons choyé : www.euractiv.fr, D'apparence peut-être facile, il s'agit pourtant d'un site à la mécanique interne plutôt complexe et le résultat de plusieurs mois de travail en équipe.

Faire un CDC avec objectivité n'est pas facile et quand il contient des orientations techniques (généralement erronées) il est bien plus difficile encore à comprendre.

De manière concrète, il existe deux modes opératoires majeurs :
Plan A- Passez nous commande via CDC + CDCT = nous le respecterons à la virgule prêt (erreurs comprises)
Plan B- Demandez nous conseil : nous sommes là pour ça aussi !

a bientôt

Acseo

Bel article et belle analyse.

Classé du côté "Porteur de compétence", ACSEO intervient dans le domaine du conseil et du développement de projets Web & Mobile au forfait. Nous sommes 4 dév + 1 graphiste et nous cherchons des porteurs de projets souhaitant s'appuyer sur une équipe technique solide et complète.

A ce titre, les soirées SeedNetworking sont un moyen de rencontrer des porteurs de projets intéressants et de s'ouvrir l'esprit dans un cadre et une ambiance conviviale.

Il est certain que la qualité des projets et les objectifs varient en fonction des personnes que l'on rencontre... Je pense que ces soirées sont un vrai bel exercice pour ceux qui cherchent à obtenir un point de vue technique objectif sur leur projet.

Encore bravo pour cette initiative, qui a de plus en plus de succès si j'en crois les affluences...

Et n'hésitez pas à nous contacter ;)

Romain

@Nicolas

Hélas je crois que le StartingBlocks n'est plus d'actualité .. leur site est down, et personne ne répond sur leur adresse gmail.

Ducoup effectivement je network, je network, et je network .. enfin j'essaye :)

un seednetworkeur

Il y a une chose à côté de laquelle tu es passé.

La plupart du temps un projet présenté à un développeur c'est :

(Mise ne situation)

Porteur de Projet : Dis j'ai un super projet tu veux bien m'aider à le dev ?

Développeur : Pourquoi pas...

Porteur de Projet : Alors, c'est une application iPhone qui sert à commander des Pizzas, et qui va faire gagner plein de fric...

Développeur : Ok...

Porteur de Projet : Donc je peux pas te payer tout de suite mais quand ça marchera on fera 50/50....


En gros l'idée dans la tête du développeur c'est :
- Il fait tout le taff gratuitement... (et ne prenant tous les risques)
- Il ne récupère que 50% des gains...

Voila pourquoi 99% des projets présenté à un seednetworking ne trouvent pass de développeurs...

Nicolas Hennion

@ un seednetworkeur : merci pour ce commentaire, il vaudra un article à lui tout seul !
Il n'y a pas que les porteurs de projets qui n'ont pas toujours les pieds sur terre, il y a aussi pas mal de développeurs. Nothing personnal, of course, je ne crois d'ailleurs pas t'avoir rencontré...
Si en tant que développeur vous pensez sincèrement que vous faites "tout le boulot", arrêtez tout ! c'est soit que le business visé est moisi, soit que le porteur de projet avec qui vous voulez bosser est très mauvais.
La suite dans qq jours.

Fred A.

Hello, et bravo tt d'abord à votre initiative pour seednetworking!

Je m'y suis rendu à la dernière session et n'ai pas trouvé chaussure à mon pied, du fait du peu de développeur souhaitant s'associer, comme l'explique parfaitement ton article!
Je suis porteur de projet, mais aussi développeur, bien que pas assez dans la techno engagée (Ruby On Rails), d'où notre recherche. Mais je comprends parfaitement le point de vue du développeur, qui arrive sur le projet d'un autre, et qui n'a que qqs petites minutes pour s'y projeter.
Au porteur de projet de pitcher comme un Dieu :)

Perso, côté motivation, je quitte mon boulot, sans salaire pour m'y consacrer à temps plein à partir de juillet, alors, j'assure à "seednetworkeur " que je suis vraiment très engagé :)

Bernard

Salut à tous,

J'ai lu avec grand soin tous vos commentaires ;)
Je suis un porteur de projet.
Permettez moi de vous remercier, car vous m'avait remis les pied sur terre:).
Néophyte dans le domaine informatique et comme de nombreux porteurs de projet, je souhaiterai m'associer a un freelance et voir naitre mon projet. Être lier de la tête au pied à cette personne et l'embarquer dans cette aventure.
La question qui me turlupine grandement et qui n'a pas été traité est:
Comment être sûre que l'on peut faire confiance???
Comment être sure qu'après divulgation du projet, on ne sera pas doubler?

Désoler d'avance d'être si méfiant, mais un jour, on m'a dit que les requins domine le monde:)

En espérant avoir plus de précision
@+++

Cyril

Bonjour à tous,

Je m’apelle Cyril, je suis Ingénieur PHP/javascript avec plusieurs années d’expérience et je m’intéresse de très près à la création de business . J’ai notamment pour hobby la lecture des livres du personnal MBA . Estimant que chacun a sa spécialité, je suis pour le mélange des talents et l’association de profil différents . Si vous avez un projet intéressant que souhaitez partager, vous pouvez me contacter : cyril.giraudo@gmail.com

Cordialement,
Cyril

Nicolas Hennion

@Bernard :
- je n'ai jamais vu personne se faire doubler/piquer son idée. en revanche des deals qui pètent, c'est courant, et c'est toujours le porteur réel qui part avec son idée ( ie celui qui dépense le plus de temps et d'argent sur le projet)
- si tu as peur de te faire doubler, c'est que tu n'as pas conscience clair de ce que tu peux apporter à ce projet, mis à part l'idée initiale : du cash ? une vision ? une ambition ? expérience d'entrepreneuriat ? expérience métier ? réseau ? carnet de clients ? temps ? des méthodes qui font la différence ?
Pourquoi c'est clairement à toi de porter ce projet, plus qu'à un autre ?
- quelle que soit le profil de ton associé, la confiance se construit à l'épreuve du feu. Elle ne s'invente pas a priori. Un début d'épreuve peut être de commencer par payer le futur associé pour voir comment vous travaillez ensemble.

@Cyril : tu es à Paris ?

Cyril

Je ne suis pas a Paris, mais a Taiwan . L'avantage principal etant que je propose des tarifs et un rapport qualite prix tres avantageux grace a la vie deux moins chere ici par rapport a la France ;) . De plus les outils modernes aidant (skype, google docs, ...), travailler a distance n'est pas du tout un probleme (j'ai des clients en France, aux US, et en asie) .

Romainbey

Je viens seulement de lire cet article.
J'ai moi même fait ce parcours de porteur d'idée. Un chemin de croix.
Mais au bout du compte y gagne beaucoup en maturité. Mon idée elle même a beaucoup évoluée et avec du recule, je me rend compte qu'il est aussi important de s'éessayer, d'expliquer, de réexpliquer de tourner et de retourner le projet avant même qu'il puisse être viable.
Je suis aujourd'hui arrivé à un niveau intéressant où je peux prétendre que je n'ai pas de concurent pour un concept à la base très simple pour rendre le web et les expérienes de la vie réel moins cloisonnées et moins ennuyeuse.
Je me sent plus armé pour pitcher et trouver un développeur.

--->je suis un architecte visionnaire. Ca aide pas mal aussi.

Le CDN

Bonjour ,

Moi j'ai trouvez une plateforme excellente, pour les échanges entre les porteurs de projet informatique et les professionnels de ce monde .


www.progonline.com, j'ai 60 % des clients viennes de chez Progonline, Une plateforme qui mets en confiance nos clients et nous permets de signées avec des clients que l'ont aurez jamais signés en temps normal

Le cdn

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

mars 2013

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Devenir Fan